Logique d’assemblage

Il s’agit de l’élément incontournable du dispositif qui permet de réaliser le montage du livre en temps réel en fonction des enregistrements sonores trouvés dans la base de donnée, via une utilisation intelligente des métadonnées. Les fragments de textes, lecture audio d’une durée d’une minute trente environ, sont disposés tout au long du parcours, géolocalisés sur l’ensemble de l’île, éditorialisés selon un critère très précis qui rejoint leur mode d’écriture spécifique, et déclenchés par le biais d’un algorithme spécifique.

Cet algorithme est construit sur la logique suivante :

  • 1. Les enregistrements sonores les plus proches (filtre de proximité).
  • 2. Les enregistrements sonores, en fonction de leur géolocalisation, s’adaptent à la vitesse de l’utilisateur (vitesse rapide = texte coupé à la moitié, vitesse lente = texte intégral). Les fragments de textes doivent pouvoir se couper, en fonction du cheminement du lecteur, mais les coupes doivent respecter certaines règles (couper à la fin d’une phrase, au bout d’un temps minimum (pour la compréhension du texte). Des marqueurs, prédéfinis par l’auteur, renseignent les découpes possibles pour chaque séquence mp3.
  • 3. La garantie d’une continuité narrative (à travers une continuité thématique (fournie par un ensemble de mots clefs, descripteurs de contenus, de thématique) et l’affiliation à un scénario d’usage).
  • 4. Le même texte ne peut pas être diffusé deux fois à un même utilisateur.

La continuité thématique :

Les pages de 1001 signes des Lignes de désir sont conçues pour fonctionner en tant que blocs autonomes. Les textes sont écrits en fonction de thèmes, de styles de textes voire de genres variés, écrits au fil du temps, afin de rendre sensible un mode éclaté de lecture, de permettre une vision en forme de kaléidoscope afin que les textes ne donnent pas l’impression d’avoir été découpés à partir d’une trame classique de livres, mais directement avec cette approche fragmentaire. Par exemple, les textes qui évoquent ou décrivent des lieux précis de l’Île Saint-Louis où se déroule l’histoire, sont géolocalisés précisément dans ces lieux en question, comme le théâtre, l’église, l’immeuble dans lequel vit Nora où certains cafés que le couple fréquente.

Le scénario d’usage :

En fonction de l’attitude des utilisateurs le récit proposé évolue (si le lecteur reste statique un long moment, s’il consulte son smartphone, s’il prend une photo, s’il rebrousse chemin subitement, s’il change

Publicités